Je me trouve à la croisée des chemins et j'ai bien besoin de vos réflexions sur un sujet un peu personnel...

Depuis 2005,je parle à mon mari de mon envie d'avoir un petit 6 ème (j'en avais d'ailleurs fait un post sur ce même blog il y a un an),un petit dernier pour la route (quoique n° 4 devait déjà être la dernière j'avais promis!)...

Mon homme a trouvé tout plein d'arguments contre,nos âges et les risques liés,mon état de santé (le même depuis 2000),l'organisation (voiture,maison,quotidien à gérer...)Bref il était contre plus que contre et même se fâchait fort quand je remettais mon envie dans la discussion.

Je m'étais donné comme limite pour la "fabrication" avril 2007 ,arbitrairement simplement parce que je voulais pas avoir plus de 60 ans aux 18 ans du bébé et je suis de janvier (avril 2007+ 9 mois= janvier2008) .
Après une grosse offensive sur lui en avril-mai,où il restait vraiment très braqué sur ses positions du NON,je me suis dit que j'allais laisser tomber et commencer à faire mon deuil d'une ultime grossesse...dur dur pour moi mais puisque j'avais dépassé ma limite fictive il fallait bien que je me fasse une raison et que je commence mon deuil.

Or voilà une quinzaine de jours que mon homme envoie sous entendu sur sous entendu,des dates où il est d'accord d' "agir" celles là ou jamais ...et moi je me mets à gamberger,à réentendre tout ce qu'on m'a dit (et lui en premier!) pour m'en dissuader...et je ne sais plus trop où j'en suis ,si vraiment je veux ou pas ,si vraiment je vais braver tous les risques et les embûches et les complications familiales ,matérielles et autres que ça va engendrer...très malin l'homme,fin psychologue...plus que ça diabolique Twisted Evil ...il a attendu suffisamment longtemps pour que le "oui" jette un horrible doute dans mon esprit plutôt qu'un fol enthousiasme...bref je sais plus trop où j'en suis ...si je veux ou si je veux pas...

J'aimerais avoir vos réflexions ,savoir s'il y aurait un argument choc pour faire pencher la balance dans un sens ou dans l'autre car là je suis un peu paumée avec mon pour (l'envie de pouponner une fois encore)et mes contres (tout le reste en fait!)